A propos

Historique

1968

Le 1 mars 1968, Aloyse dit “AL” Michels et Andrée “ÄNDER” Martin ont repris la station-service Esso et son petit atelier de réparation automobile au centre de la ville de Clervaux. Al a commencé avec la marque Simca dans son tout petit atelier à côté de la station.  

1968

1970-1973

Al et Änder se sont mariés et deux fils sont nés de cette union : Georges le 13 juillet 1970 et Fränck le 13 mars 1973.

1970-1973

1973

Au début de l’année 1973, Al et Änder ont décidé de devenir concessionnaire de la marque Datsun.

1973

1979

Le 14 novembre 1979 fut une date très importante, celle de la grande réouverture de la station d’essence Esso qui venait d'avoir été transformée en station self-service.

1979

1980

Début des années 80, la marque Datsun a changé de nom pour devenir Nissan.

1980

1990-1995

Le GARAGE MICHELS est heureux de compter une fidèle clientèle qui s’agrandit au fil des années. Le 1 janvier 1990, Georges Michels rejoint son père au garage avec son CATP en poche. Dès le début des années 90, le garage commence à devenir trop petit. En 1994, Fränck Michels obtenait aussi son CATP et était prêt à rejoindre l'équipe du garage. En tant que père de famille, quelle fierté et satisfaction de voir ses deux fils s'investir dans la société que leur père a fondée avec ses propres moyens.

Comme la place manquait pour accueillir de nouveaux travailleurs, Al, Änder, Georges et Fränck ont décidé de construire un nouveau garage sur la route de Bastogne. Ensemble, ils ont élaboré tous les plans et tout était prêt pour la construction. Le 18 mai 1993, Pol Michels est né, à la plus grande fierté de son père Georges. Encore un garçon pour assurer la succession du garage, ce dont rêve chaque père. Le 16 juin 1995, c'est Olivier Michels qui voit le jour à la grande joie de son père Fränck. Tout était parfait, l’avenir du garage était assuré.  

Malheureusement, le 15 octobre 1995 à 22 h 00, Fränck trouve la mort dans un tragique accident de la circulation. Pour toute l'équipe du garage, cette mauvaise nouvelle tombait comme un coup de massue.

1990-1995

1996-1998

En 1996 et 1997, nous avons construit le nouveau garage sur la route de Bastogne. Le 15 mai 1998, c’était la grande ouverture des nouvelles installations.

1996-1998

2012

Trois générations maintenant réunies. Le 20 août 2012, Pol Michels rejoint le GARAGE MICHELS avec son CATP en poche comme débosseleur-peintre (carrossier).

2012

2014-2016

En 2014, Georges Michels a repris le garage familial, entreprise qui s'est transmise de père en fils. A partir de ce moment, Pol Michels s'est davantage dirigé vers l'après-vente et il y a découvert une passion pour le contact et le conseil à la clientèle. Au fil du temps, le garage a développé ses activités et le volume de vente d'automobiles a augmenté.

En 2014, Georges a pris la décision de rénover le showroom pour l'aménager dans l'air du temps. Un plafond rabaissé, du nouveau vitrage beaucoup plus isolant et clair, des nouveaux spots LED pour encore mieux présenter les nouvelles voitures de la gamme. Le vieux parking était aussi rangé et vidé, afin d'y stocker plus de voitures neuves et d'occasion. A cette époque, le garage comptait déjà 12 travailleurs alors que dans les années 80, il n'y en avait que 4 ! Aloyse Michels, retraité au moment de la reprise, souffrait alors d'une maladie incurable. Il décède le 12 janvier 2016.  Repose en paix "AL" MICHELS.

2014-2016

2016-2018

En 2016, après le décès d'Aloyse, beaucoup de choses ont encore changé. Le garage s'affiliait aussi au label de 123Autoservice. Cette enseigne permet au garage d'assurer le service et l'entretien d'autres marques que Nissan et Infiniti. Grâce à ce contrat, le garage assure un service toutes marques, même pour les véhicules toujours sous garantie du constructeur. Mais ce label a naturellement aussi d'autres avantages, des pièces d'origine du constructeur couvertes par la norme européenne de qualité (E-Norm), des formations organisées par Doyen pour les mécaniciens 4 fois par an et, le plus important, un service juridique fourni par le label 123Autoservice qui veille à ce que le client profite à 100 % de sa garantie constructeur. 

Parallèlement à l'acquisition de l'enseigne 123, Georges avait une idée derrière la tête : construire sa propre ligne de contrôle technique pour les contrôles techniques imposés par l'Etat. Toutefois, en 2016, il n'était pas encore possible de commencer les travaux, parce nous n'avions pas reçu toutes les autorisations. 

Ces dernières ont finalement été accordées en 2017 et les travaux ont pu commencer. La construction se terminait en janvier 2018 et le 14 février, les premières voitures sont passées par notre ligne de contrôle pour l'inspection technique obligatoire. Pour encore diversifier l'offre de services, Georges a ensuite décidé de construire un atelier pour le montage de pneus et le réglage de géométrie derrière le bâtiment existant, ce qui permettait une plus grande capacité durant les saisons de changement de pneumatiques.

2018 a donc été l'année anniversaire des 50 ans du garage, l'inauguration du contrôle technique et de l'atelier pneumatique et géométrie.

2016-2018